DIY GREEN TUTOS

RÉALISEZ UN KOKEDAMA

Qu’on réalise un kokeda-quoi ? Un kokedama. C’est une plante dans une boule de terre qui est recouverte entièrement de mousse. C’est une technique japonaise assez récente puisqu’elle n’est apparue qu’au début des années 1990 et elle pointe le bout de son nez en France depuis quelques années. Son avantage ? Il est facile d’entretien et un peu tout terrain : il se pose ou se suspend sans demander le moindre cache-pot !

J’ai assisté dernièrement à un atelier dans la boutique parisienne Ikebanart pour apprendre cette technique particulière. Je vais essayer, dans cet article, de vous transposer au mieux les conseils qui m’y ont été donnés pour vous aider à créer à votre tour votre propre kokedama !

• Pour le réaliser, il vous faudra :

| une plante (ici, j’ai pris une bouture de ma monstera obliqua que j’ai réalisée il y a quelques semaines)

| de la mousse que vous pouvez trouver chez certains fleuristes ou tout simplement en forêt

| du terreau pour plantes vertes

| du substrat pour bonsaï

| du fil nylon (fil de pêche)

| des aiguilles à tête ronde

 

Avant tout, il faut que vous choisissiez votre plante. Et pour cela, il faut prendre plusieurs choses en compte : le type de plante (évitez les cactus et plantes grasses qui ont des besoins très différents de la mousse), l’exposition de votre futur kokedama et la taille de votre plante. En effet, plus votre plante se développera vite et avec une grande envergure, plus votre boule devra être grande. Pour commencer, c’est plus facile de s’attaquer à un petit kokedama car il faut une certaine prise en main. Alors petites mains, ne vous attaquez pas à un monstera deliciosa tout de suite ! Vous pouvez vous diriger vers des variétés de pothos, des petits ficus ginseng, des piléas, …

Une fois votre plante choisie, vous pouvez commencer la réalisation de votre kokedama !

1ère étape : Sortez votre plante de terre et nettoyez les racines. Si elles sont très longues, n’hésitez pas à les couper un peu.

2ème étape : Préparez votre mélange de terre. Comptez 2/3 de terreau pour plantes vertes et 1/3 de substrat à bonsaï. Ici, j’ai mis 6 poignées du premier et 3 poignées du second.

3ème étape : Versez de l’eau jusqu’à obtenir un mélange suffisamment mouillé pour que la terre puisse se compacter dans vos mains et tenir toute seule.

4ème étape : Formez une boule dans vos mains (d’où l’intérêt d’avoir choisi une plante qui ne nécessite pas trop de terre !). Essayez de former une boule bien ronde, cela vous aidera pour les étapes suivantes.

5ème étape : Pressez fortement votre boule pour en extraire tout le surplus d’eau. Faites le plusieurs fois pour que plus rien n’en sorte.

6ème étape : Pressez le centre de votre boule avec vos pouces pour la séparez en 2 morceaux à peu près égaux.

7ème étape : Disposez votre plante sur l’une des deux parties et refermez les en pressant bien pour reformer une boule solide.

8ème étape : Nettoyez votre mousse pour enlever toutes les saletés (et insectes !) qui s’y trouvent. Si il y a de l’écorce à l’arrière, déposez la également. Faites ensuite une fente de plusieurs centimètres au milieu de votre morceau de mousse.

9ème étape : Glisser la comme un manteau autour de votre boule en insérant la plante dans la fente précédemment réalisée.

10ème étape : Repliez la mousse tout autour de la boule. Superposez les extrémités pour la refermer en passant un bout sur l’autre, sur environ 1cm, quitte à découper un peu votre excédant de mousse. Il ne faut plus voir le moindre millimètre de terre !

11ème étape : Maintenez votre mousse bien tendue et fermée à l’aide des aiguilles. Prenez les avec des têtes suffisamment grosses pour bien les repérez sur votre kokedama.

12ème étape : Si votre mousse est trop petite, rajoutez des morceaux plus petits en veillant à nouveau à les superposer sur 1cm. Maintenez également la grâce aux épingles.

13ème étape : Découpez votre fil nylon sur une longueur environ égale à 3 largeurs de vos bras. Faites une ceinture au milieu de votre kokedama avec deux bouts de fils égaux en serrant bien et réalisez 3 noeuds. Il est vraiment impératif que votre fil soit très tendu pour maintenir votre boule en forme. A l’atelier, on nous a appris que votre fil n’est pas assez tendu tant que vous ne l’avez pas cassé !

14ème étape : Dans un premier temps, utilisez seulement l’un des deux fils pour ficeler votre boule en réalisant des tours tout autour et en serrant toujours bien fort. Tous les 3 tours, réalisez un triple noeud avec le fil mis de coté. Repérez les endroits où vous devez passer pour former une boule bien ronde : ce sont les endroits où la mousse forme des sortes de bourrelets. Quand votre premier bout de fil est fini, passez au second. Vous pouvez utilisez 2 ou 3 fils au total.

15ème (et dernière !) étape : Une fois tout bien ficelé et bien noué, coupez tous les bouts de fils restant. Vous pouvez encore modeler légèrement votre boule entre vos mains si vous ne la trouvez pas assez ronde.

Et … voilà ! (comme diraient les anglophones)

Comment entretenir votre kokedama ?

Le plus important pour maintenir votre kokedama en pleine forme, c’est de n’utiliser que de l’eau déminéralisée ou de l’eau de pluie pour l’arrosage. En effet, la mousse brunie au contact de l’eau calcaire … Vous pouvez acheter des bidons de 5L d’eau déminéralisée pour seulement 1,50€ en supermarché.

Baignez alors votre kokedama dans une coupelle d’eau tous les 10 jours pendant environ 15min. Entre deux arrosages, vous pouvez brumisez la mousse régulièrement pour qu’elle ne sèche pas.

Comment présenter votre kokedama ?

Le kokedama peut se poser sur une coupelle, sur un support ou se suspendre.

Pour le suspendre : glissez un crochet en S dans l’un des fils nylon de votre boule. Vissez un autre crochet au plafond et reliez les avec du fil nylon.

Et si vous souhaitez apprendre un peu plus l’art du kokedama, vous pouvez assister à l’un des ateliers proposés par la boutique Ikebanat à Paris (49€ pour 2h, et ça les vaut largement !)

Alors maintenant, à votre tour de vous lancer !

Partagez vos réalisations sur instagram en taggant @laloutrescandinave ou envoyez les moi par mail pour intégrer à votre tour la rubrique Vos réalisations.

A bientôt pour un nouveau DIY ! ♥

1 Commentaire

  • Reply
    Marion
    12 juin 2018 at 22 h 35 min

    Tellement joli… merci!!

Laisser un commentaire